Faire un pansement à un chien ou un chat ?

Un pansement permet de protéger une plaie pour éviter qu’elle ne se contamine de débris et de bactéries ; il sert aussi à absorber les sécrétions de la plaie. Ne pas mettre de pansement peut être une bonne solution dans de nombreux cas, notamment lors de plaies superficielles, et peu étendues, une simple désinfection peut suffire. Les pansement sont surtout nécessaires lors de plaies jugées plus “graves”.

Quel est le matériel nécessaire ?


Le pansement doit être posé proprement, c’est-à-dire qu’il est nécessaire d’avoir les mains propres et d’être dans un environnement propre pour le réaliser.

Pour faire un pansement à un chien ou un chat il faut :
– un point d’eau = Laver abondamment une plaie est le premier geste à effectuer – Utiliser idéalement du sérum physiologique, si on on en dispose, sinon l’eau du robinet ” à grande eau “.
– du savon si la plaie est souillée par des débris ou du pus, bien rincer ensuite – Un antiseptique que l’on appliquera essentiellement sur les marges de la plaies, Bétadine ND Biseptine ND, Soluté de Dakin ND ( éviter l’alcool sur une plaie ouverte )
– des compresses propres ou mieux stériles appliquées sur la plaie, humidifiées au sérum physiologique
– une bande en coton type bandes crêpes pour tenir le tout
– de l’ adhésif de type strap, sparadrap .., pour fixer correctement l’ensemble.

Il faut éviter le coton dont les filaments vont coller à la plaie et empêcher la cicatrisation. Il faut se méfier des bandes autoaggrippantes sur les membres qui ont tendance à serrer et faire un garrot.

Comment faire un pansement ?

Les animaux sont recouverts de poils et les pansements qui collent bien sur notre peau d’humain n’ont souvent aucune efficacité sur le pelage des chiens/chats. Couper ou mieux raser les poils peut être nécessaire.

Les animaux n’ont pas la sagesse de garder un pansement sans y toucher, le pansement devra être bien fixé et souvent collé sur une zone large adjacente à la plaie. Une collerette sera souvent nécessaire pour éviter que l’animal n’arrache son pansement …

Pour ces deux raisons, il faut toujours essayer d’enrouler le pansement autour d’un membre ou du corps et il faut faire en sorte d’utiliser du matériel qui sera adhérent sur les poils.

Réaliser vous même un pansement est un acte de premier secours. Ne laissez jamais un pansement sans surveillance, contrôlez la plaie au moins une fois par jour, pour refaire des soins. Contactez au plus vite votre vétérinaire et demandez-lui conseils pour la suite des soins : son expérience professionnelle et ses connaissances médico-chirurgicales restent primordiales pour éviter les mauvaises surprises et obtenir une guérison sans complication.